F3 - Smolyar vainqueur de la pole à Budapest

F3 – Smolyar vainqueur de la pole à Budapest


Alexander Smolyar a gardé la tête froide pour remporter la Feature Race à Budapest, conservant l’avantage de la pole position. Zane Maloney et Oliver Bearman étaient ses poursuivants les plus proches mais ont terminé alors qu’ils partaient respectivement aux deuxième et troisième places.

Zak O’Sullivan était le pilote du jour, car l’homme de Carlin a profité des conditions changeantes pour faire un arrêt au stand et passer aux slicks avec un effet immense, terminant quatrième à la fin. Jak Crawford s’est classé parmi les cinq premiers pour PREMA Racing.

COMME CELA S’EST PASSÉ

Maloney a obtenu un excellent lancement mais a été immédiatement couvert par le poleman. Le pilote Trident a tenté un mouvement autour de l’extérieur au virage 1 mais sans succès. Cela a permis à Bearman d’obtenir un excellent entraînement à la sortie du virage pour faire trois larges dans le virage 2. L’homme de PREMA Racing a trop appuyé sur les freins et a dû se réinstaller en troisième.

Derrière ce trio, Maini a grimpé à la quatrième place mais a été étroitement surveillé par Crawford après que la paire eut dégagé Grégoire Saucy de la ligne. Le PREMA rouge et blanc a revendiqué la P4 dans la course au virage 4 tandis que Reece Ushijima était également en mouvement, passant à la neuvième place après le tour 1 depuis la P19 sur la grille.

Le leader du championnat à l’approche de la Feature Race, Isack Hadjar, reculait quant à lui. Il a chuté au 18e rang après avoir été contraint de prendre des mesures d’évitement au virage 2 à l’extérieur du virage.

image par défaut

Arthur Leclerc a repris la neuvième position après un départ lent, dépassant David Vidales de Campos Racing dans le dernier virage du 8e tour après que l’Espagnol a couru large et hors du circuit. Au tour 10, les zones humides de la piste étaient rares et le peloton recherchait des sections humides pour refroidir les pneus pluie. La course de Hadjar est allée de mal en pis alors que Juan Manuel Correa a relégué le pilote Hitech à la 19e place au virage 12, plongeant à l’intérieur du Français pour s’emparer de la position.

Ushijima cherchait désespérément à dépasser Vidales pour la 10e place, mais le pilote Van Amersfoort Racing n’a pas pu trouver de chemin. En essayant autant de lignes différentes, il a perdu son élan dans le virage 1 au 13e tour et Roman Stanek derrière en a pleinement profité, prenant la 11e place au virage 2 à l’intérieur.

Leclerc poursuit sa rentrée aux dépens de Collet à la sortie du virage 1 avec 10 tours à faire tandis que Francesco Pizzi est le premier pilote à opter pour les pneus slicks. Correa l’a suivi au 16e tour alors qu’il y avait encore des temps de secteur les plus rapides en provenance de Leclerc sur ses pluies complètes.

La lutte pour la 10e place s’est poursuivie et Stanek a pris la place de Vidales, mais après avoir manqué de place à la sortie du virage 1 et terminé le mouvement en rejoignant le circuit. Il a finalement rendu le poste mais a surtout gardé Ushijima derrière lui.

Leclerc était septième, profitant de la sortie de route de Saucy au virage 5 après avoir été aveuglé par Jonny Edgar qui avait monté les pneus slicks mais avait du mal à les allumer car ce pari semblait être un pas trop loin sur le reste à faire. -piste sèche.

Le pilote PREMA n’avait pas encore terminé, et à cinq tours de l’arrivée, il a pris la 6e place à son rival du championnat Victor Martins après avoir effectué un grand virage dans le secteur intermédiaire. Après avoir commencé le mouvement trois virages plus tôt, Leclerc a plongé à l’intérieur du virage 12 et a évité le contact pour sceller la position. Pendant ce temps, Hadjar s’est arrêté au stand à partir de la 19e et a monté les pneus slicks au 20e tour juste au moment où le point de croisement est arrivé.

image par défaut

Correa volait sur ses pneus slicks et tournait quelques secondes plus vite que les leaders de la course. Edgar a montré à quel point les pneus secs étaient plus rapides en se démarquant de Maloney, Bearman et Crawford alors qu’ils se battaient pour la deuxième place.

O’Sullivan était un autre à avoir échangé les pneus mouillés pour les pneus secs en 17e et était 10 secondes plus rapide que le leader de la course Smolyar au 22e tour. Il a dépassé la voiture ART Grand Prix de Correa pour être le pilote le mieux placé sur les pneus slicks. Le Carlin a dégagé le trio VAR pour remonter 12e en l’espace d’un seul secteur. Il est entré dans le top 10 dans l’avant-dernier tour et a rapidement rattrapé ceux qui l’ont précédé. Il a ensuite envoyé les deux ART de Martins et Saucy dans un coin et n’avait pas encore terminé.

Smolyar était suffisamment à l’écart de quiconque pour pouvoir se permettre de rentrer chez lui et de remporter la victoire avec une avance triomphale de 5,560 secondes. Maloney a à peu près conservé la deuxième place après une course d’accélération avec Bearman hors du dernier virage, mais O’Sullivan était la star, terminant quatrième par le drapeau vérifié après avoir envoyé Maini et les deux PREMA de Leclerc et Crawford dans le dernier tour.

Crawford a conservé un top cinq et a été suivi par Correa en sixième, qui a également fait bon usage de ses slicks. Maini est septième devant Leclerc, Saucy et Collet pour compléter le top 10.

image par défaut

CITATION CLÉ – Alexander Smolyar, MP Motorsport

« Une victoire dans la course principale en Hongrie. Je suis très content, nous sommes partis en pneus pluie mais nous avons fini sur le sec. C’était important de les gérer, je pense que j’ai fait du bon travail et très content des points que j’ai gagnés aujourd’hui.

LA VUE DU CHAMPIONNAT

Isack Hadjar continue de mener le championnat malgré sa course difficile grâce à une victoire de course de plus que son rival Victor Martins, les deux Français étant désormais à égalité sur 104. Pendant ce temps, Arthur Leclerc est troisième sur 95, devant les coéquipiers de PREMA Racing Jak Crawford et Oliver Bearman. qui comptent chacun 80 points, l’Américain devant au compte à rebours.

Au classement des équipes, PREMA est toujours en tête avec un total de 225 points. ART Grand Prix conserve la deuxième place avec 153 tandis que MP Motorsport est troisième avec 146 points.

SUIVANT

Après la pause estivale, la Formule 3 revient avec la première partie d’un triple en-tête qui nous emmènera sur le circuit emblématique de Spa-Francorchamps du 27 au 29 août pour la manche 7 de la saison 2022.

.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.